Histoire de Microsoft Flight Simulator


Les différentes versions de MS Flight Simulator

Présentation de l'histoire du jeu Microsoft Flight Simulator pour Amiga, Atati, Apple, DOS et Pc Windows

Microsoft Flight Simulator a commencé par un ensemble d'articles sur la simulation de vol, écrits par Bruce Artwick tout au long de 1976. Lorsque le rédacteur en chef du magazine a annoncé à Artwick que les abonnés étaient intéressés par l'achat d'un tel programme, Artwick a fondé subLOGIC Corporation pour commercialiser ses idées. Au début, la nouvelle société vendait des simulateurs de vol par correspondance, mais cela a changé en janvier 1979 avec la sortie de Flight Simulator (FS) pour l'Apple II, qui a rapidement été suivi de versions pour d'autres systèmes et qui a débouché sur une longue série de simulateurs de vol informatisés.


Découvrir et acheter les meilleurs simulateurs de vol sur Amazon.fr

Simulateurs de vol SubLOGIC

Après la sortie de subLOGIC's Microsoft Flight Simulator pour PC IBM, SubLOGIC a reporté les améliorations apportées à d'autres ordinateurs sous le nom de Flight Simulator II. Cette version, tout comme la version Microsoft, a éliminé les graphiques filaires pour les couleurs solides, et présentait des scènes du monde réel (bien que limitées à quelques régions aux États-Unis). Il a également introduit des add-ons de simulateur, mais pas sous la forme que nous connaissons aujourd'hui, car subLOGIC inclut également une fonctionnalité permettant de charger des scènes supplémentaires à partir de disquettes, permettant ainsi à un utilisateur de voler virtuellement dans sa propre zone résidentielle.

En 1984, InfoWorld a fait l'éloge de Flight Simulator II pour l'Apple comme "un jeu compliqué mais exaltant... Bruce Artwick a vraiment tout fait", et a déclaré qu'il était supérieur à la version de Microsoft. II Computing l'a classé neuvième sur la liste des meilleurs jeux Apple II du magazine à la fin de l'année 1985, d'après les données sur les ventes et les parts de marché, et c'était le jeu Commodore le plus vendu par subLogic à la fin de 1987.

En 1984, Amiga Corporation a demandé à Artwick de porter Flight Simulator pour son prochain ordinateur, mais l'achat d'Amiga par Commodore a temporairement mis fin à la relation. SubLOGIC a préféré finir une version Macintosh, publiée par Microsoft, puis a repris le travail sur les versions Amiga et Atari ST.

Bien que toujours appelé Flight Simulator II, les versions Amiga et Atari ST se comparent favorablement à Microsoft Flight Simulator 3.0. Les caractéristiques notables comprenaient un système de fenêtrage permettant de multiples vues 3d simultanées - y compris des vues extérieures de l'avion lui-même - et (sur l'Amiga et l'Atari ST) un jeu par modem.

Le magazine "Info" a donné à la version Amiga cinq étoiles sur cinq, la décrivant comme la "plus belle incarnation". Faisant l'éloge des "superbes" graphismes, le magazine a conseillé de "COMMENCER votre collection de jeux avec celle-ci".


Microsoft Flight Simulator


Flight Simulator 1.0 - November 1982

Microsoft Flight Simulator 1.0 de 1982
Microsoft Flight Simulator 1.0 de 1982

Au cours de 1981-1982, Microsoft a obtenu la licence de portabilité du simulateur sur des PC compatibles IBM. Cette version a été publiée en novembre 1982 sous le nom de Microsoft Flight Simulator, avec un moteur graphique amélioré, un temps et une heure variables et un nouveau système de coordonnées (utilisé par toutes les versions ultérieures jusqu'à la version 5).

Les publicités affirmaient "Si voler sur un PC IBM devenait plus réaliste, il vous faudrait une licence. Les premières versions de Microsoft Flight Simulator ont été utilisées comme test de compatibilité PC. Si un ordinateur pouvait exécuter MSFS 1.0 et Lotus 1-2-3, il était 100% compatible IBM PC, et s'il ne le pouvait pas, il ne l'était pas.

La difficulté de compatibilité comprenait l'utilisation inhabituelle de la commande DIV de l'assemblage x86, où une commande "DIVIDE BY ZERO" était émise chaque fois qu'un rafraîchissement de l'écran était nécessaire. Cette technique nécessitait souvent des modifications matérielles pour assurer la compatibilité avec le logiciel MSFS 1.0.

Il y avait un mode combat DogFight avec le Sopwith Camel et le mode crop-dusting inclus.


Flight Simulator 2.0 - Publié en 1984

En 1984, Microsoft a publié sa version 2 pour les PC IBM. Cette version ne diffère pas trop de MSFS1 ; les graphismes ont été quelque peu améliorés, ainsi qu'une simulation plus précise a été créée. Le nouveau simulateur a élargi la couverture du paysage pour inclure un modèle de l'ensemble des États-Unis, bien que les aéroports soient limités aux mêmes zones que dans MSFS1. Cependant, la compatibilité avec les subLOGIC Scenery Disks a été assurée, lesquels sont sortis dans les années suivantes, couvrant progressivement l'ensemble des Etats-Unis, Hawaii, le Japon et une partie de l'Europe.


Flight Simulator 3.0 - Publié au milieu de l'année 1988

Microsoft Flight Simulator 3 a amélioré l'expérience de vol en ajoutant des avions et des aéroports supplémentaires à la zone simulée de MSFS2, ainsi que des graphiques haute résolution (EGA) améliorés et d'autres caractéristiques des versions Amiga/ST.

Les trois avions simulés étaient le Gates Learjet 25, le Cessna Skylane et le Sopwith Camel. Flight Simulator 3 permettait également à l'utilisateur de personnaliser l'affichage ; de multiples fenêtres, chacune affichant une vue parmi plusieurs vues, pouvaient être positionnées et dimensionnées sur l'écran. Les vues prises en charge comprenaient le tableau de bord, une vue cartographique et divers angles de caméra externe.

Cette version comprenait un programme pour convertir l'ancienne série de subLOGIC Scenery Disks en fichiers de paysages (connus sous le nom de fichiers SCN), qui pouvaient ensuite être copiés dans le répertoire FS3, permettant à l'utilisateur d'étendre le monde de FS.


Flight Simulator 4.0 - Publié fin 1989

La version 4 a suivi en 1989 et a apporté plusieurs améliorations par rapport à MSFS3. Il s'agit notamment de modèles d'aéronefs améliorés, ainsi que d'un modèle amélioré du Cessna Skylane, scène dynamique programmable (trafic aérien et terrestre non interactif sur et à proximité des aéroports se déplaçant le long de trajectoires statiques préenregistrées). La version de base de FS4 était disponible pour les ordinateurs Macintosh en 1991. Comme FS3, cette version inclut un convertisseur mis à jour pour les anciens subLOGIC Scenery Disks en fichiers SCN.


Flight Simulator 5.0 - Publié fin 1993

FS5 est la première version de la série à utiliser des textures. Cela a permis à FS5 d'atteindre un degré de réalisme beaucoup plus élevé que les précédents simulateurs à ombrage plat. Cela a également rendu obsolètes toutes les scènes et tous les avions des versions précédentes, car ils n'avaient pas l'air à leur place.

Le paysage groupé a été étendu (maintenant à certaines parties de l'Europe). Des améliorations ont été apportées aux modèles d'avions inclus, au réalisme du système météorologique et à l'intelligence artificielle. Le système de coordonnées introduit dans FS1 a été remanié et le format de paysage a migré de l'ancien SCN/SC1 vers le nouveau format BGL, plus complexe.

Parmi les améliorations les plus notables, mentionnons l'utilisation de l'audio numérique pour les effets sonores, des postes de pilotage personnalisés pour chaque aéronef (les versions précédentes comportaient un poste de pilotage légèrement modifié pour s'adapter à divers aéronefs) et de meilleurs graphismes.

Il a fallu environ un an aux développeurs d'add-on pour se familiariser avec le nouveau moteur, mais lorsqu'ils l'ont fait, ils ont pu non seulement sortir des décors, mais aussi des outils comme Flightshop qui permettaient aux utilisateurs de concevoir de nouveaux objets.


Flight Simulator 5.1 - Publié fin 1995

En 1995, Flight Simulator 5.1 a été introduit, ajoutant la capacité de gérer les bibliothèques de paysages, y compris une large utilisation de l'imagerie satellitaire, des performances plus rapides et un barrage d'effets météorologiques : tempêtes, nuages 3D et brouillard sont devenus des éléments réalistes dans le monde Flight Simulator. Cette édition était aussi la première version publiée sur CD-ROM et la dernière pour DOS. Ce logiciel a été publié en juin 1995.

À l'automne 1995, avec le lancement du programme Flightshop, presque tous les avions pouvaient être construits. Le programme français "Airport" était également disponible gratuitement, ce qui permettait aux utilisateurs de construire des aéroports (FS5.1 n'en avait que 250 dans le monde) et d'autres concepteurs faisaient des panneaux de cockpit d'avions sur mesure. Tout cela a donné lieu à la sortie d'une énorme quantité de "freeware" à télécharger et à ajouter au simulateur FS5.1. Des forums tels que CompuServe, Avsim et Flightsim.com ont servi de bibliothèques pour les téléchargements et les discussions.


Flight Simulator pour Windows 95 - Publié mi-1996

Avec la sortie de Windows 95, une nouvelle version (6.0) a été développée pour cette plate-forme. Bien qu'il s'agissait plus ou moins d'un portage de la version DOS (FS5.1), il présentait une fréquence d'images nettement améliorée, une meilleure brume et des avions supplémentaires, y compris l'avion de voltige Extra 300. Il comportait également plus de détails en 3-D, ce qui pouvait être observé dans de nombreux endroits tels que Manhattan, Meigs, etc.

Au lieu d'utiliser le numéro de version dans le titre, Microsoft l'a appelé "Flight Simulator for Windows 95" pour annoncer le changement de système d'exploitation. Il est souvent abrégé en "FS95" ou "FSW95".

C'était la première version publiée après l'achat de BAO par Microsoft, et après avoir physiquement relocalisé le développement du personnel de développement de BAO sur le campus principal de Microsoft à Redmond, Washington. L'équipe de BAO a été intégrée avec d'autres membres du personnel Microsoft non-BAO, pour la gestion de projet, les tests et les illustrations.

Pour la première fois, les principaux aéroports en dehors de l'Europe et des États-Unis ont fait partie des paysages supplémentaires.


Flight Simulator Windows 98 - Publié mi-1997

FS98 (6.1) est généralement considéré comme une "version release", offrant des améliorations mineures, à quelques exceptions notables près : Le simulateur comprenait également un hélicoptère (le Bell 206BIII JetRanger), ainsi qu'une interface généralement améliorée pour ajouter des aéronefs, des scènes et des sons supplémentaires. Un Cessna 182 révisé avec un tableau de bord photoréaliste et un modèle de vol mis à jour. La principale raison d'être de la mise à jour du 182 était le retour de Cessna à la fabrication de ce modèle à la fin des années 1990. Le biréacteur d'affaires Learjet modèle 45 a également été inclus, remplaçant le Learjet 35 vieillissant des versions antérieures. Les modèles Dynamic Scenery ont également été grandement améliorés. L'une des améliorations les plus remarquables de cette version était la possibilité d'avoir des tableaux de bord et des sons indépendants pour chaque avion.


Flight Simulator 2000 - Publié fin 1999

FS2000 (7.0) a été publié en tant qu'amélioration majeure par rapport aux versions précédentes, et était également proposé en deux versions ; une version pour les utilisateurs "normaux" et une version "pro" avec des avions supplémentaires. Bien que de nombreux utilisateurs avaient des attentes élevées lorsque cette version est arrivée, beaucoup ont été déçus lorsqu'ils ont découvert que le simulateur exigeait du matériel haut de gamme ; les exigences minimales étaient un ordinateur Pentium 166 MHz, même si l'ordinateur 400-500 MHz était jugé nécessaire pour avoir un taux de rafraîchissement encore plus élevé. De plus, les effets de dommages visuels introduits dans FS5.0 ont été désactivés et sont demeurés indisponibles dans les versions ultérieures à FS2000. Alors que les effets de dommages visuels étaient encore dans le jeu, Microsoft les a désactivés des fichiers de configuration du jeu. Les utilisateurs peuvent réactiver les effets des dommages par le biais de modifications. FS2000 a également introduit des aéronefs contrôlés par ordinateur dans certains aéroports.

Microsoft Flight Simulator 2000 était le dernier de la série Flight Simulator à prendre en charge les systèmes d'exploitation Windows 95 et Windows NT 4.0.


Flight Simulator 2002 - Publié en octobre 2001

FS2002 (8.0) s'est considérablement amélioré par rapport aux versions précédentes. En plus de graphiques améliorés, FS2002 a introduit le contrôle du trafic aérien (ATC) et l'intelligence artificielle (IA) permettant aux utilisateurs de voler aux côtés d'aéronefs contrôlés par ordinateur et de communiquer avec les aéroports. De plus, les avions sont équipés d'un cockpit virtuel en 3D, créant ainsi une vue du cockpit du point de vue d'un pilote réel. La vue extérieure présentait également un effet d'inertie, induisant une illusion de mouvement dans un environnement physique réaliste. La simulation s'exécute plus facilement que Flight Simulator 2000, même sur du matériel comparable. Une copie gratuite de Fighter Ace 2 était également incluse avec le logiciel.


Flight Simulator 2004: A Century of Flight - Publié le 29 juillet 2003

Simulateur de vol 2004 (9.0) : A Century of Flight, aussi connu sous le nom de FS9 ou FS2004, a été livré avec plusieurs avions historiques tels que le Wright Flyer, le Ford Tri-Motor et le Douglas DC-3 pour commémorer le 100e anniversaire du premier vol des frères Wright. Le programme comprenait un moteur météorologique amélioré, qui fournissait pour la première fois de vrais nuages tridimensionnels et de vraies conditions météorologiques localisées. Le logiciel permettait également aux utilisateurs de télécharger des informations météorologiques à partir de stations météorologiques réelles, ce qui permettait au simulateur de synchroniser les conditions météorologiques avec le monde réel. D'autres améliorations par rapport à la version précédente comprenaient de meilleures communications ATC, de l'équipement GPS, des cockpits virtuels interactifs et une plus grande variété d'autogènes comme les granges, les lampadaires, les silos, etc.


Flight Simulator X - Publié le 10 octobre 2006

Microsoft Flight Simulator X de 2006
Microsoft Flight Simulator X de 2006

Flight Simulator X (10.0), connu sous le nom de FSX, est la dixième et dernière édition de la franchise Flight Simulator. Il comprend de nouveaux avions, un support multijoueur amélioré, y compris la possibilité pour deux joueurs de piloter un seul avion, et les joueurs d'occuper une tour de contrôle disponible dans l'édition Deluxe, et des décors améliorés avec des textures au sol à plus haute résolution. FSX comprend moins d'appareils que FS2004, mais comprend de nouveaux appareils comme l'Airbus A321, le Maule Orion, le Boeing 737-800 et le Bombardier CRJ700. Le pack d'expansion, appelé Acceleration, a été publié plus tard, qui comprend de nouvelles missions, des avions et d'autres mises à jour. L'édition Deluxe de Flight Simulator X inclut le kit de développement logiciel (SDK), qui contient un objet placer, ce qui permet d'utiliser l'autogène du jeu et la bibliothèque de scènes complètes pour des missions ou des scènes supplémentaires. Enfin, la capacité d'utiliser les gouvernes de l'avion avec la souris a été réintroduite après avoir été retirée dans FS2002.


Flight Simulator X: Acceleration - Publié le 10 octobre 2007

Microsoft Flight Simulator X: Acceleration de 2007
Microsoft Flight Simulator X: Acceleration de 2007

Microsoft a publié son premier pack d'extension pour Flight Simulator depuis des années, appelé Flight Simulator X : Acceleration, sur le marché américain le 23 octobre 2007, noté E - E10+ pour la violence légère, et lancé sur le marché australien le 1er novembre 2007, noté G. Acceleration introduit de nouvelles caractéristiques, y compris les courses aériennes multijoueurs, de nouvelles missions et trois tout nouveaux avions, le F/A-18A Hornet, l'hélicoptère EH-101 et le P-51D Mustang. Dans de nombreuses revues de produits, les utilisateurs se sont plaints de plusieurs bugs dans la version initiale du pack. L'un des bugs, qui ne se produit que dans l'édition Standard, est que l'avion Maule Air Orion utilisé dans la mission a des jauges manquantes et d'autres problèmes, puisqu'il s'agit d'un avion de luxe seulement.

Les nouveaux aménagements paysagers couvrent Berlin, Istanbul, Cape Canaveral et la base aérienne d'Edwards, offrant une grande précision tant dans la texture de la photo sous-jacente (60 cm/pixel) que dans le détail des objets 3D.

Flight Simulator X: Acceleration peut également tirer parti de Windows Vista, Windows 7 et DirectX 10.

Le pack d'extension comprend le code des deux Service Packs, ce qui rend inutile leur installation.


Microsoft Flight - Publié le 29 février 2012

Le 17 août 2010, Microsoft a annoncé un nouveau simulateur de vol, Microsoft Flight, conçu pour remplacer la série Microsoft Flight Simulator. La nouveauté de Flight est l'intégration de Games for Windows - Live, ce qui signifie que le client GameSpy ne sera pas utilisé. Une place de marché add-on a également été mise en place, offrant des packs de décors et des avions supplémentaires en tant que contenu téléchargeable (DLC). La nouvelle version s'adressait aussi bien aux amateurs de simulateurs de vol qu'aux joueurs novices. Cependant, Flight a une architecture interne et une philosophie opérationnelle différentes et n'est pas compatible avec les précédentes séries de Flight Simulator.

Certains utilisateurs et critiques, comme Flying Magazine, ont été déçus par le produit, le principal problème étant que le produit est un jeu, plutôt qu'un simulateur, pour attirer un public occasionnel plutôt que des enthousiastes qui voudraient une expérience plus réaliste.

Le 25 juillet 2012, Microsoft a annoncé qu'elle avait annulé le développement de Microsoft Flight, déclarant que cela faisait partie du "flux et reflux naturels" de la gestion des applications. La société a déclaré qu'elle continuera à soutenir la communauté et à offrir Flight en téléchargement gratuit, mais a fermé tout développement ultérieur du produit le 26 juillet 2012.


Lockheed Martin Prepar3D

Simulateur de vol Lockheed Martin Prepar3D
Simulateur de vol Lockheed Martin Prepar3D

En 2009, Lockheed Martin a annoncé qu'elle avait négocié avec Microsoft pour acheter la propriété intellectuelle et le code source de Microsoft ESP qui était la version commerciale de Flight Simulator X SP2. En 2010, Lockheed a annoncé que le nouveau produit basé sur le code source ESP s'appellerait Prepar3D. Lockheed a embauché des membres de l'équipe originale d'ACES Studios pour poursuivre le développement du produit. La plupart des addons de Flight Simulator X ainsi que les avions FSX par défaut fonctionnent dans Prepar3D sans aucun ajustement puisque Prepar3D est maintenu rétrocompatible. La première version est sortie le 1er novembre 2010.


Dovetail Games

Simulateur de vol Dovetail Games Flight Sim World (FSW)
Simulateur de vol Dovetail Games Flight Sim World (FSW)

Le 9 juillet 2014, Dovetail Games a annoncé un accord de licence avec Microsoft pour distribuer Microsoft Flight Simulator X : Steam Edition et développer d'autres produits basés sur la technologie Microsoft pour le marché du divertissement. Dovetail a publié Microsoft Flight Simulator X : Steam Edition le 18 décembre 2014. Il s'agit d'une réédition de FSX Gold Edition, qui inclut les packs Deluxe et Acceleration et les deux Service Packs. Il inclut "toutes les fonctionnalités Steam standard" et remplace le système multijoueur GameSpy par le système multijoueur Steam. Alors que FSX : Steam Edition reste en vente, Dovetail a également lancé une nouvelle franchise de simulation de vol, Flight Sim World. L'entreprise prévoyait à l'origine de mettre ce jeu sur le marché en 2015, mais il a fallu attendre 2017 avant que le programme ne soit disponible. En avril 2018, il a été annoncé que le développement de Flight Sim World serait terminé.


* Découvrir toutes les version de Microsoft Flight Simulator sur Amazon.fr


Vidéo de Microsoft Flight Simulator X - Gameplay en anglais (HD)


Articles en rapport avec les simulateurs de vol


* Système de commande de vol d'un aéronef / avion maison

Les commandes de vol d'un aéronef sont les systèmes essentiels qui assurent la stabilité de l'aéronef, la facilité de vol coordonné, la stabilité aérodynamique et la répartition adéquate des contraintes liées au vol.


* Présentation du jeu Falcon 4.0 de MicroProse

Falcon 4.0 est une simulation extrêmement détaillée intégrant une guerre aérienne, terrestre et maritime entièrement dynamique et en temps réel, à laquelle vous participez en tant que pilote de F-16. Fonctionn sur n'importe quelle plate-forme OS capable de supporter Directx 5.0 et plus.