Avis du jeu Flight Simulator 2 sur C64


Flight Simulator 2 pour Commodore C64 - SubLogic 1984

Présentation du jeu et simulateur de vol Flight Simulator 2 pour Commodore C64 édité par la société SubLogic en 1984

Flight Simulator II (FS2) pour Commodore 64 a été publié par la société subLOGIC en 1984, un an après la première version pour l'Apple II, dans laquelle les graphiques étaient pratiquement les mêmes à l'exception de quelques légères différences. Il y avait une version sur bande et une sur disque.

Flight Simulator 2 est plus qu'un jeu, il offre de nombreuses caractéristiques d'une simulation de vol réel. Il simule le Piper PA-28-181 Archer II (un monomoteur, machine rapide de 148 mph sans train d'atterrissage rétractable) et est équipé de tous les instruments essentiels, de sorte qu'un IFR est également possible. Pour la navigation, vous disposez de plusieurs radios avec lesquelles vous pouvez localiser les balises. La fiabilité de l'avion peut également être réglée.


Découvrir et acheter les meilleurs simulateurs de vol sur Amazon.fr

Pour l'utilisation, vous utilisez le clavier. Toutes les commandes peuvent être exécutées en appuyant une seule fois sur le bouton ou en appuyant sur la touche CONTROL +. La touche SHIFT ne joue aucun rôle. En option, vous pouvez également brancher un ou deux joysticks, celui du port 1 pour contrôler l'avion, celui du port 2 pour accélérer ou freiner.

Par son hublot, le pilote entrevoit un paysage quasi 3D, dans lequel il peut se déplacer librement avec son avion. Il contient des lacs, des montagnes, des rues, quelques (rares) bâtiments et bien sûr des pistes d'atterrissage. Neuf vues sont disponibles : à côté des vues avant, arrière, droite et gauche, il y a aussi les diagonales (par ex. avant gauche) et une vue vers le bas. Un mode "radar" permet de détecter la position de l'avion dans l'environnement.

Le monde simulé contient le jour et la nuit, deux couches de nuages et quatre niveaux de vent. Le paysage standard couvre l'ensemble des Etats-Unis (sans l'Alaska et Hawaii), mais seulement 4 zones avec des données : Chicago, Seattle, Los Angeles et New York/Boston. Il contient 80 aéroports, avec ATIS et une série de pistes avec ILS ainsi qu'une liste des fréquences de balises (VOR, NDB) et les coordonnées de certains sites. Dans les années suivantes, une série de SubLOGIC Scenery Disks a été publiée, ne contenant pas seulement l'ensemble des États-Unis (sans l'Alaska), mais aussi des parties de l'Europe et du Japon.

Afin de pouvoir se déplacer plus rapidement et plus facilement dans le paysage, le FS2 contient un mode "SLEW", dans lequel les coordonnées courantes sont affichées en haut de l'écran.

Ce mode peut être entré dans le menu de l'éditeur, comme 35 autres paramètres (par exemple pour les coordonnées de vol, hauteur, direction, nuages, vent,...). Si vous réglez AUTO-COORDINATION = 0 et REALITY-MODE = 1, la simulation deviendra plus réelle, mais aussi beaucoup plus difficile. Un mode créé dans le menu de l'éditeur peut également être sauvegardé et chargé à nouveau. Neuf valeurs pour les paramètres de mode sont fixes, les autres peuvent être utilisées, c'est-à-dire.. :

0 Mode de vol facile

1 Mode de vol réaliste, beau temps

2 Mode de démonstration

3 Los Angeles Int. : vol à l'aube

4 Vol de nuit (Champ de Meigs)

5 Vol par temps modéré (New York JFK Intl.)

6 Vol par mauvais temps (Boston Logan)

7 As de vol de la 1ère guerre mondiale - Jeu

8 Indicateur de situation horizontale (Champaign Willard)

9 (Champaign Willard)

10-19 Modes utilisateur ou modes préréglés alternés

20-24 Modes utilisateur

En choisissant "EUROPE 1917" = 1 dans l'éditeur, un jeu commence contre un ennemi informatique, dans lequel vous devez combattre 6 avions et détruire des usines hostiles et des stocks de carburant avec des bombes. Pour la destruction d'une usine, vous obtenez 20 points, pour un dépôt de carburant 10.


L'écran de FS2

Ecran du jeu Flight Simulator 2 de SubLogic sur C64 en 1984
Ecran du jeu Flight Simulator 2 de SubLogic sur C64 en 1984

L'écran est divisé en deux en mode vol ou SLEW : la moitié supérieure montre la vue sur l'environnement, la moitié inférieure contient les instruments. En haut, ils ont travaillé en mode multicolore avec 4 couleurs, qui sont différentes la nuit et le jour. Si vous regardez les côtés, vous remarquez qu'une aile est visible comme un trapèze blanc, à l'arrière la barre est visible comme une bande verticale blanche. Dans la partie inférieure de l'écran, le mode Hires est utilisé pour atteindre la résolution nécessaire pour l'affichage. Les instruments réagissent instantanément aux changements et donnent ainsi une image tout à fait réaliste.


Le monde environnant

Le "monde", dans lequel vous volez, a une taille de 10.000 à 10.000 miles avec une résolution d'environ 2,5 ft. et le centre à environ 30 miles au sud-ouest de Champaign, Illinois. Les aéroports et d'autres détails ont été sauvegardés directement à partir de photographies aériennes. Le monde FS2 est plat, les montagnes sont dessinées comme des objets avec des polygones sur cette plaine. Chaque lieu est marqué avec des coordonnées NORD et EST, qui n'ont rien à voir avec les lignes de longitude et de latitude du monde réel. Un écart de 1 correspond à 256 mètres. Avec cela, seul un positionnement approximatif peut être atteint avec l'éditeur, si nécessaire, vous devez corriger avec le mode Slew.


Le son

Comparé au bip sonore des boîtiers PC de l'époque, le son moteur du FS2 sur le C64 est assez acceptable, mais un peu monotone. Différents sons peuvent être entendus dans des situations spéciales (atterrissage, crash, approche avec ILS). Le son peut être désactivé ou activé dans l'éditeur avec les valeurs "0" ou "1".


Un premier vol

Nous mettons le disque FS2 dans le lecteur et chargeons le programme avec LOAD "*",8,1 - RETOUR. La couleur de la bordure change et le chargement prend - comme indiqué - 2:40 minutes. Malheureusement, le FS2 ne fonctionne pas avec une disquette speeder, vous aurez donc besoin de patience ici. Si vous utilisez l'émulateur VICE, vous pouvez utiliser le mode Warp avec Alt +W ; mais attention : éteignez-le avant de faire la prochaine entrée ! Après un certain temps, le menu d'affichage apparaît. Appuyez ici sur A . Ensuite, choisissez le mode de vol régulier avec {Key|B}}} dans le menu "Mode de fonctionnement". Maintenant, il ne prend qu'un petit moment et puis vous vous trouvez sur l'aéroport Meigs Field à Chicago avec le Piper Archer.

Nous n'utilisons que le clavier, car FS2 peut être contrôlé avec plus de précision qu'avec le joystick, en raison des temps de réaction plutôt lents. Le mode réalité est réglé par défaut sur "0", ce qui nous permet d'accélérer et de commencer à voler. Pour cela, appuyez plusieurs fois sur la touche ] ; plusieurs fois jusqu'à ce que l'accélérateur n'aille plus loin - vous pouvez le voir sur la console du moteur à T(hrottle). L'aiguille de l'indicateur de vitesse (KTS) se déplace. Lorsqu'il est supérieur à 80, tirez sur le gouvernail : appuyez deux fois sur la touche B. Maintenant l'oiseau se soulève doucement, le nez monte et à l'avant vous ne voyez rien de plus que le ciel. Nous jetons donc un coup d'œil derrière nous : appuyez sur 5 et ensuite sur B... On peut voir Meigs Field dans le "rétroviseur". En raison de la lente cadence de seulement 1/sec. le mouvement est saccadé, mais nous volons ! Regardons vers la gauche : appuyez sur 5 puis sur F... Notre aile gauche devient visible et l'horizon diagonal montre la position de l'avion.

Au bout d'un certain temps, la "Tour Sears" apparaît à gauche - ou respectivement la grille graphique qui est censée la représenter. Après l'avoir dépassé, nous prenons un virage à gauche. Pour cela, appuyez une ou deux fois sur la touche F, puis à nouveau rapidement sur G, avant que le plan ne s'incline trop vers la gauche. Le mouvement peut être bien suivi sur l'instrument avec l'horizon artificiel. L'avion prend un virage à gauche et revient lentement à sa position initiale. Peut-être que nous répétons la dernière manœuvre, de sorte que nous volons finalement sur la route opposée, la boussole au sommet devrait lire environ 180°. Cela ne fonctionnera probablement pas précisément au premier essai, mais cela n'a pas d'importance.

Dès que le Piper vole à nouveau droit, nous essayons de garder une hauteur constante. Pour cela, nous réduisons un peu les gaz : appuyez sur [: plusieurs fois. Attendez de voir comment la machine réagit. Pendant ce temps, nous regardons l'indicateur d'altitude (ALT) et l'horizon artificiel.

Cela devrait suffire pour le début - vous revenez au début avec +, qui recharge le mode. Si vous le souhaitez, vous pouvez bien sûr continuer à voler - amusez-vous bien !


* Découvrir les meilleurs simulateurs de vol sur Amazon.fr


Vidéo de Flight Simulator 2 pour Commodore C64


Articles sur les simulateurs de vol et l'aéronautique

* subLOGIC Scenery Disks pour Flight Simulator 2

Publié en 1984 par subLOGIC, Flight Simulator II (aka AM-FS2, A2-FS2) était en son temps un titre de simulateur de combat à bord d'un aéronef qui dépassait la moyenne. Flight Simulator II dispose des addons suivants : STAR Scenery Disk : San Francisco & The Bay Area, Scenery Disk 4, Scenery Disk 1, Scenery Disk 3, Scenery Disk 2 et Scenery Disk 6.


* Présentation du Cessna 182 Skylane

En réponse à la demande du marché, Cessna a mis au point le 182, une variante tricycle du Cessna 180. Le modèle de base 182 est devenu disponible en 1956. En 1957, le modèle Skylane est apparu, les différences étant au niveau de l'équipement à bord.