Les compagnies aériennes américaines n'ont toujours pas de
simulateurs de vol pour la formation des pilotes de Boeing 737 Max 8


Les simulateurs de vol pour Boeing 737 MAX 8 seraient bienvenue

15 mars 2019
Les compagnies aériennes américaines sont toujours en attente d'un simulateur de vol performant pour former ses pilotes au Boeing 737 Max 8
Les compagnies aériennes américaines sont toujours en attente d'un simulateur de vol performant pour former ses pilotes au Boeing 737 Max 8

Les représentants syndicaux d'American Airlines et de Southwest Airlines affirment que leurs pilotes n'ont pas reçu de simulateur de vol pour les nouveaux avions 737 Max 8 de Boeing, qui se sont écrasés deux fois en moins de six mois. Le Cne Dennis Tajer, porte-parole du syndicat des pilotes d'American Airlines, a qualifié de " malheureuse " l'approbation des pilotes pilotant l'avion sans formation préalable sur simulateur.


Découvrir et acheter les meilleurs simulateurs de vol sur Amazon.fr

M. Tajer a indiqué que les pilotes d'American Airlines, qui exploite 24 des nouveaux avions de Boeing, reçoivent une vidéo de 56 minutes pour s'entraîner au pilotage du nouvel appareil.

Bien que la Federal Aviation Authority (FAA) n'ait pas rendu obligatoire la formation sur simulateur pour piloter un 737 Max 8, M. Tajer a déclaré que lorsque les choses tournent mal, les pilotes doivent être capables de réagir rapidement - ce qui est beaucoup plus difficile sans la mémoire musculaire qu'ils obtiennent quand ils suivent leur formation en simulateur.

"Quand le système informatique fait quelque chose à laquelle on ne s'attend pas, c'est un problème," dit Tajer.

Dimanche matin, un 737 Max 8 piloté par Ethiopian Airlines s'est écrasé peu après son décollage de l'aéroport international Bole d'Addis Abeba, tuant les 157 personnes à bord. En octobre, le même type d'avion, piloté par le transporteur indonésien Lion Air, s'est également écrasé après son décollage, tuant 189 personnes.

Mardi, les autorités de l'UE ont interdit à tous les 737 vols Max 8 d'opérer dans leur espace aérien. De nombreux organismes de réglementation en Amérique du Nord, en Afrique et en Asie, y compris en Chine, ont également mis les avions au sol.

La Federal Aviation Authority des États-Unis a donné son feu vert aux compagnies aériennes pour qu'elles puissent continuer à piloter l'avion, a déclaré lundi la FAA. American et Southwest sont les seules grandes compagnies aériennes américaines à exploiter le Boeing 737 Max 8, en service depuis moins de deux ans.

Mardi, Sens. Richard Blumenthal (D-Conn.) et Mitt Romney (R-Utah) ont demandé à la FAA d'immobiliser les avions.

Southwest Airlines n'a pas répondu à une question sur la formation de ses pilotes, mais Michael Trevino, directeur des communications de la Southwest Airlines Pilots Association, a répondu à VICE News : "Southwest Airlines n'a pas encore de simulateur Max sur place." Southwest compte 34 Boeing Max 8 dans sa flotte.

Un porte-parole d'American Airlines a dit : "Tous les pilotes de 737-800 ont reçu une formation pour piloter le MAX 8." Ils n'ont pas répondu à une demande d'éclaircissements sur ce qu'implique cette formation.

M. Tajer a déclaré qu'on lui avait dit qu'American Airlines allait recevoir un simulateur 737 Max 8 plus tard cette année.

Trevino a dit que, de façon générale, lorsqu'un nouveau modèle d'avion est introduit, les pilotes sont tenus par la FAA de suivre une formation sur simulateur de vol. Il a précisé que cela ne s'appliquait pas au 737 Max 8 car l'avion est une variante d'un modèle existant.

La FAA n'a pas répondu directement à une question sur les exigences de formation des pilotes qui pilotent de nouveaux avions. Un porte-parole a fait une déclaration dans laquelle il a déclaré que son système de sécurité comprenait " un vaste partage d'information et une solide formation des pilotes ".

Boeing n'a pas répondu à une demande de commentaires sur le nombre de pilotes ayant reçu une formation en simulateur avant de piloter le nouveau 737 Max. Un porte-parole de Norwegian Airlines, qui a maintenant immobilisé au sol sa flotte de 18 avions, a déclaré à VICE News que tous ses pilotes avaient reçu une formation de simulation de vol pour le 737 Max 8.

Les causes exactes des accidents d'Ethiopian Airlines et de Lion Air ne sont pas encore connues.

Un rapport préliminaire sur l'écrasement d'octobre indique toutefois que la cause probable de l'écrasement est attribuable à un capteur défectueux qui a signalé que l'avion était en décrochage. Cela a déclenché un système automatisé installé sur le 737 Max 8 qui tente d'orienter le nez de l'appareil vers le bas afin d'obtenir une vitesse suffisante pour voler en toute sécurité.

Ce système a été installé parce que le nouveau 737 Max a des moteurs beaucoup plus gros que le 737 original. Le système, connu sous le nom de "système d'augmentation des caractéristiques de manoeuvre" (MCAS) a été conçu pour contrer la tendance des gros moteurs à incliner le nez de l'avion vers le haut.

En novembre, après l'écrasement du Lion Air, le Wall Street Journal a rapporté que Boeing avait reconnu que, dans des circonstances inhabituelles, ce système pouvait amener l'avion à plonger fortement - et n'avait pas averti les pilotes du risque.

"La compagnie avait décidé de ne pas divulguer plus de détails aux équipages de bord parce qu'elle craignait d'inonder les pilotes moyens de trop d'informations - et de beaucoup plus de données techniques - que ce dont ils avaient besoin ou ce qu'ils pouvaient absorber", a déclaré un fonctionnaire de Boeing au Wall Street Journal.

Le capitaine Mike Michaelis, président du comité de sécurité du syndicat des pilotes d'American Airlines, a déclaré : "C'est assez stupide de leur part de mettre un système à bord d'un avion et de ne pas dire aux pilotes qui pilotent l'avion, surtout quand il s'agit des commandes de vol."

Boeing a annoncé lundi soir qu'il mettra à jour le logiciel du 737 Max d'ici le mois prochain "pour rendre encore plus sûr un avion déjà sûr". La mise à jour comprendra un changement au système MCAS ainsi que les commandes affichées au pilote.


Page officielle du Boeing 737 MAX : https://www.boeing.com/commercial/737max/


Vidéo - Crash d'un Boeing 737 MAX 8 : "Le poids des moteurs fait piquer du nez aux avions"